Cyborg-restau

Publié le par Le Blog Nippon

Le Japon est le pays du restaurant. Pas toujours de la gastronomie, mais du restaurant, ça oui. Il y en a partout, par dizaines, centaines, où on peut manger à toute heure de la journée à prix modérés ou plus chers selon nos moyens.

Mais que faire, alors, lorsqu'on veut faire fortune dans la restauration ? Une solution possible est d'ouvrir un restaurant à thème. ceux-ci sont assez courus ici, dont l'un des plus connus doit être le restaurant ninja. Il en existe sur le thème de la prison, d'Alice au pays des Merveilles, de Resident Evil…

Un restaurant à thème est avant tout un lieu. Décors fouillés, ambiance, personnel déguisé, mis en scène, tout est fait pour vous faire pénétrer dans un univers particulier. Les plats, leur forme, le menu, sont aussi basés sur le thème du restaurant. Un exemple tout simple est le Gundam Café, dans lequel nous sommes déjà allés.

Si je vous parle de ça c'est parce que nous sommes tombés, en trainant comme des gaijins à Omote Sando, sur une camionnette publicitaire concernant le restaurant à thème des robots-femmes.

femme-cyborg2

 

Le principe est que le personnel féminin sert vos plats, tout en pilotant des robots aux formes féminines. Si ce concept vous parait étrange (je vous rassure, moi aussi) il est surtout fait pour nous en mettre plein la vue ! C'est aussi ça, les restaurants à thème : en avoir pour son argent et passer un bon moment (au détriment, parfois, de la qualité gustative). D'ailleurs, leur argument principal, ici, est de se vanter d'avoir dépensé 10 000 000 000 yens (100 000 000€) pour construire ce restaurant ! Si ça, ça vaut pas le respect !

Le concept s'illustre partiellement dans la photo suivante ou ces mêmes robots sont visibles (de dos, hélas).

femme cyborg

Hmm... Que c'est sexy...

 

Nous ne sommes pas tentés d'y aller parce ces restaurants à thème sont souvent décevants pour un prix d'entrée la plupart du temps très élevé. Et puis, ce n'est pas le type d'expérience que nous recherchons dans ce pays. Cela dit, nous vous encourageons à y aller si le coeur vous en dit et si le kitch vous met en appétit !

Commenter cet article