Le salut de l'Empereur céleste

Publié le par Le Blog Nippon

645b7f346fef383230b99d9efa2315f9.jpg

 

C'est l'anniversaire de l'empereur du Japon, aujourd'hui, alors j'en profite pour vous en apprendre un peu plus sur l'homme qui règne sur le trône du chrysanthème, la dynastie réputée la plus ancienne du monde.

L'empereur du Japon (officiellement le 125ème) que les français connaissent bien sous le nom d"Akihito, fête aujourd'hui ses 77 ans avec un sourire radieux. Et ce n'est pas parce qu'il entre dans sa dernière année pour lire Tintin et jouer aux jeux Ravensburger que 16000 personnes sont venues l'acclamer en ce beau matin ensoleillé. En ce jour sacré, férié national, le palais impérial ouvre exceptionnellement ses portes à la population qui vient féliciter et souhaiter une longue vie au chef de l'État japonais. Celui-ci a salué la foule, accompagné de sa femme et de ses enfants, et a répondu à une rapide conférence de presse ce matin. Face à la foule, après avoir exprimé sa profonde reconnaissance, il s'est dit inquiet du nombre grandissant de japonais menant une terrible vie de labeur, de la canicule qui avait sévèrement touché de nombreuses régions tandis que la situation économique avait été particulièrement rude. Il a également confié aux journalistes qu'il rencontrait quelques soucis auditifs et a émis le souhait que le Japon s'équipe davantage afin de faciliter la vie des personnes âgées.

Bien que depuis 1947, le rôle de l'empereur du Japon soit exclusivement symbolique, il n'en est pas moins, selon la croyance shintô, le descendant de la lignée ininterrompue de la déesse du soleil Amaterasu (au passage vous faites le lien avec le disque solaire rouge du drapeau japonais.). En 1946, il a dû renoncer (sous le poids de l'histoire que vous connaissez) à sa nature de dieu vivant, mais son ascendance divine, qui pose quelques soucis vis à vis de l'intégrité des historiens japonais, est toujours parfaitement officielle. Vous savez peut-être également qu'au Japon, le comptage officiel (contrats, administrations, papiers officiels) des années se fait en ères impériales, dont la période s'étend de l'intronisation à la mort de chaque empereur. Les ères portent le nom posthume de l'empereur en fonction. Si nous sommes donc en l'an 22 de l'ère Heisei, vous pouvez en conclure qu'Akihito règne sur le Japon depuis 22 ans et que son nom posthume sera Heisei ("accomplissement de la paix"). Cela dit, il serait extrêmement impoli de l'appeler ainsi, ou même par son prénom. Depuis qu'il a succédé à son père, il est désigné comme "sa majesté l'empereur (céleste)". De fait, il y a deux mots différents pour dire "empereur", un pour l'empereur du Japon : "Tennô/empereur céleste", et un mot pour les empereurs des autres pays : "Teiô/empereurs-rois" qui permet ainsi de bien dissocier les torchons et les serviettes.

 

Quoi qu'il en soit, Akihito est peut-être le premier empereur du Japon à braver certaines des conventions dues à son rang. Il a épousé une femme non issue de la noblesse, un mariage d'amour inédit dans la lignée; et a décidé avec son épouse d'élever ses enfants personnellement et à ses côtés au lieu de les confier à des précepteurs. Mais on peut surtout lui reconnaître d'avoir exprimé des excuses personnelles, au nom de la famille impériale, aux pays asiatiques ayant souffert de l'occupation japonaise pendant la seconde guerre mondiale. Excuses que le Japon n'a lui-même jamais formulées officiellement.

 

Voilà, voilà, ça sera tout pour aujourd'hui.

 

Anais

Commenter cet article

Yeo 23/12/2010 20:56



Encore un chouette article ! =)


J'ai vraiment l'impression que les japonais adorent se compliquer la vie dans les manières de compter. Ça confine au pointillisme. ^^



martine 23/12/2010 12:23



On va pouvoir faire un guide complet du Japon, avec tout ce que vous nous donnez comme infos dans vos commentaires