Quatre paires d'yeux.

Publié le par Le Blog Nippon

daurade

 

Au Japon, la variété des produits de la mer est immense. En trois mots, tout se mange. Arrêtes de poissons grillées et croquantes, tentacules de poulpes, queues et nageoires grillées, méduses, têtes de crevettes, peau de poisson et j'en passe. On ne gâche rien. Ici, donc, de jolies têtes de daurade en morceaux trouvées sur un marché. À ma connaissance, la tête de daurade se prépare bouillie puis grillée ou bien se mange dans un bouillon. Je n'ai pas encore goûté, mais j'y compte bien !

 

Anais

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article